Conseil Général du Finistère, votre plateforme de covoiturage


Mot de passe oublié?


Accueil / Finistère et covoiturage / Le Finistère durable

LE FINISTERE DURABLE


Le Conseil départemental a adopté en juillet 2006 son premier Agenda 21, marquant ainsi l’aboutissement d’un travail qui avait mobilisé élus et agents départementaux dès 2003. En s’associant à une exigence internationale, exprimée au Sommet de la Terre de Rio, le Département souhaitait inscrire ses actions au service des Finistériens, dans « un mode de développement qui s’efforce de répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs ». L’Agenda 21 contient des engagements, pour la période 2006-2009, exprimant la volonté « de conjuguer développement du Finistère, exigence de solidarité et respect de l’environnement ».

Depuis, le Conseil départemental a redéfini toutes ses actions selon les critères du développement durable : désormais l’Agenda 21 constitue le cadre stratégique des politiques départementales. L'approche est plus pragmatique que théorique : il s'agit d'intégrer systématiquement les impacts -en matière sociale, environnementale, économique et participative- de tout choix politique ou technique. Les actions réalisées ou engagées doivent répondre aux objectifs fixés tant dans les domaines du logement ou des personnes âgées, que de l’eau, de l’énergie, ou de la politique territoriale…

Au-delà, des réalisations très concrètes ont été lancées : ouverture d’aires de covoiturage, instauration d’un coefficient de solidarité départementale, revalorisation de l’aide aux logements économes en énergie, intégration de clauses sociales dans les marchés publics, mise en service d’un atlas cartographique… Plusieurs fois par an, des rendez-vous participatifs invitent les finistériens à débattre de sujets quotidiens (personnes âgées, tourisme, déchets, énergie, nautisme…) et des aides sont apportées aux collectivités locales et aux collèges s’engageant dans une démarche d’Agenda 21.

Au sein des services du Conseil départemental, cette démarche s’est traduite par une plus grande transversalité, des échanges plus ouverts, une circulation de l’information accrue. Des évolutions dans le fonctionnement quotidien sont engagées (études et mesures pour favoriser les économies d’énergies, d’eau, de papier (dématérialisation de certaines procédures), utilisation de la visioconférence pour limiter les déplacements …). Le bilan de ce premier Agenda 21 est en cours d’élaboration. L'Agenda 21 2010-2014 verra le jour en juin 2010 pour la période juillet 2010-décembre 2014.

Retrouvez toutes les informations concernant les actions du Conseil départemental du Finistère pour le développement durable sur www.finisteredurable.fr